police casquette

La police utilise l’informatique pour dénicher les criminels

27 novembre 2015 jeanvincent 0 Comments

Désormais, les délinquants sont de mieux en mieux surveillés grâce au partenariat entre l’IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse) et l’École nationale de police. La collaboration a été rendue officielle la semaine dernière et vise à avoir une meilleure efficacité au niveau de l’intervention des forces de l’ordre. En effet, l’objectif est d’optimiser la sécurité sur tout le territoire. Michel Daydé, directeur de l’institut, confie notamment que l’usage de l’informatique est un excellent moyen de mieux traiter la criminalité.

Quelle est cette stratégie ?

Cela fait déjà une dizaine d’années que la Police se sert de la recherche informatique afin de lutter contre le terrorisme et la criminalité. Le directeur de l’IRIT précise que de cette collaboration permettra de mettre en place des théories de recherche pouvant être appliquées au niveau de la sécurité grâce à l’analyse des données multimédias. Les chercheurs vont donc traiter les images, la voix et le son, puis ils vont transmettre les informations fiables et tangibles aux autorités.

D’après le directeur de l’IRIT, la police pourra être en mesure de reconnaître le comportement suspect d’une personne dans une foule à partir d’une vidéo. Mais cette méthode permettra également de traiter d’autres affaires : trafic de drogue, proxénétisme… Il pourra aussi s’agir de traiter un Big Data en vue de renforcer la sécurité publique. En outre, la stratégie s’appuie également sur une identification sur les réseaux sociaux. Dans cette optique, les autorités iront même jusqu’à analyser les ‘tweets’ des internautes.

Pour terminer, un des principaux objectifs de cette collaboration est de prévenir les crises. En d’autres termes, il sera entre autres possible de faire une simulation d’un bâtiment en flamme, de réaliser des exercices d’évacuation, etc.

Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire