Dans quels cas devez-vous porter un collier cervical ?

Dans quels cas devez-vous porter un collier cervical ?

mai 20, 2021 0 Par admin

Également appelé minerve, le collier cervical est un dispositif médical servant à immobiliser ou à maintenir les vertèbres cervicales. Placé autour du cou, il contraint ses mouvements et ceux de la tête pour limiter et apaiser les effets de la cervicalgie. Quelles sont les différentes raisons qui peuvent vous conduire à utiliser un collier cervical ? Voici des éléments de réponse.

Une arthrose cervicale

Pathologie conditionnée par l’âge, l’arthrose cervicale résulte d’un vieillissement croissant des articulations du cou. Les symptômes habituels sont :

  • cervicalgie,
  • céphalées chroniques,
  • perte de souplesse dans la nuque.

Très douloureuse et handicapante, l’arthrose est soignée par une attelle cervicale qui va décontracter les raideur et nœud musculaire. Dans ce cas-ci, les modèles en mousse disponibles sur https://cervicool.fr/ sont les plus efficaces. Elle maintient la chaleur autour du cou ce qui permet d’endormir la souffrance.

collier cervical 2

Pour soigner un torticolis cervical

Les torticolis au cou peuvent être dus à une inflammation ou à un traumatisme. Il est reconnaissable aux douleurs intenses ressenties au mouvement de la tête ou du cou. Ces symptômes durent en général deux ou trois jours.

Le collier cervical servira à calmer les tensions des muscles porteurs et à limiter les efforts produits par le cou pendant une période donnée. En outre, si l’origine du torticolis est traumatique, l’équipement va éliminer les risques de lésions cervicales.

Pour guérir une entorse cervicale

L’entorse cervicale est le résultat d’un mouvement violent de la tête vers l’avant ou l’arrière provoquant ainsi ce qui s’appelle un coup de lapin. Ce cas est très fréquent chez les victimes d’accident de la route lorsque votre voiture est emboutie ou tamponnée par une autre. L’entorse cervicale se caractérise par un traumatisme des liens entre les sept vertèbres du cou.

Vous ressentirez une douleur sourde qui peut irradier du cou aux épaules en passant par le dos. Le port du collier cervical vous empêchera d’étirer ou de bouger les ligaments endommagés. Cette immobilisation de la ligne cervicale et de la nuque limite les complications sur la moelle épinière pouvant entraîner la paralysie. Vos douleurs quant à elles sont apaisées et la colonne vertébrale alignée.

Pour une mesure post opératoire d’une fracture

Souvent provoquée par un grave accident de la route, un coup violent à la nuque ou une chute, la fracture est le résultat d’un choc violent. En effet, une fracture aux vertèbres cervicales provoque très souvent des traumatismes à la moelle épinière et aux réseaux neuronaux.

Plus rarement, ces fractures sont favorisées par la fragilisation musculaire du fait des affections osseuses comme la sclérose en plaques ou l’ostéoporose.

La minerve cervicale est une aide bienvenue dans ces cas. Sa pose laisse le temps aux parties traumatisées du cou, de cicatriser et de retrouver leurs fonctions normales pendant la convalescence.

Par ailleurs, elle est également recommandée ou prescrite par le médecin après les interventions de hernie discale, d’arthrodèse lombaire, de sténose ou de névralgie cervico-brachiale. Selon la gravité de l’état du patient, le praticien peut exiger un port permanent sur une longue période, le temps pour les lésions de guérir et de cicatriser.